SAVOIE-FORTIFICATIONS



  
Menu • Avant propos • Cartographie • Ouvrages • Hommes • Actu • News • Liens • Contact • Livre d'Or 

Remonter

Ouvrage du Fréjus :

    Avant-poste de défense du col du Fréjus, en amont du Pas du Roc, du Lavoir et d'Arrondaz, sur la ligne des avant-postes des Cols du Sud de Modane.

Secteur : Maurienne, Modane, Cols du Sud.
Type : PO d'infanterie, avant-poste.
Altitude : 2 578 m.
Armement : 1 Mse Hotchkiss sur trémie, 11 FM dont 2 de porte ; 2 Mo de 60 et 1 FM en extérieur.
Soutien : 2 Mo de 81/32 du Pas du Roc, 2 Ob de 75/31 du Lavoir, 2 Ca-Ob de 75/29 du Sapey (ouvrage), et de nombreuses pièces longues du Sapey (fort et redoute) et installées au Charmaix. Renforts possibles depuis les baraquements et la baraque du Petit Argentier.
Mission :  Interdiction des débouchés du col du Fréjus.
Composition : b EMH : 1 créneau FM sous béton, 1 FM de porte, porte blindée ;
b 1 : 2 créneaux FM sous béton ;
b 2 : 1 créneau Mse ;
b 3 : 4 créneaux FM sous béton, dans toutes les directions - initialement prévu pour une cloche observatoire par éléments type St Jacques ;
b 4 : sortie de secours, 2 créneaux FM sous béton, 1 FM de porte, porte blindée de taille réduite ;
A l'extérieur : 2 emplacements pour mortiers en maçonnerie, 1 guérite bétonnée pour FM, 2 abris type Alpin.
Garnison : 1 section (40 hommes) du 81e BAF, sous le commandement du Lt Sarrauste de Menthière.
Eau potable : Alimentation par une source.
Réserves : 1 800 L, répartis en 2 réservoirs de 900 L.
Cuisine : Cuisinière à bois/charbon.
Chauffage : Chauffage central pour les locaux habitables (chambres de repos, PC, infirmerie), alimenté par la cuisinière.
Eclairage : Lampes à pétrole.
Ventilation : Réseau unique, prise d'air par le bloc EMH, distribution dans tous les locaux.
Ventilateur manuel.
Superficie souterraine : Environ 150 m².
Date de construction : 1931 - 1934. Travaux très longs du fait de l'enneigement prolongé du site (l'ouvrage est implanté sur le versant orienté au nord). Le projet initial (voir Archives) n'a pas été totalement respecté : 4ème bloc ajouté, une seule Mse, pas de cloche observatoire, annexe simplifiée.
Constructeur : MOM ; Chefferie de Chambéry, en particulier 71e BAF et 4e Génie.
Accès (d'époque) : Route militaire stratégique du Fréjus jusqu'aux baraquements, puis chemin muletier. Un téléphérique de campagne a été installé le temps des travaux.
Coût : 844 000 F de l'époque.
Historique :

A la déclaration de guerre le 10 juin 1940, l'équipage en repos au foyer du Pas du Roc gagne rapidement son poste de combat, avec pour mission de surveiller les mouvements ennemis, sans le provoquer. La bataille ne commença que lors de l'offensive générale du 21 juin. Profitant de son défilement aux pièces d'artillerie ennemi, l'ouvrage su faire face aux vagues d'assauts italiennes, grâce à sa mitrailleuse et ses FM, mais surtout avec l'appui des ouvrages d'artillerie du Pas du Roc et du Sapey. Les italiens mirent à profit le brouillard et les mauvaises conditions météorologiques pour tenter de déborder l'ouvrage et réduire les créneaux par des tirs d'embrasure avec une pièce de 47mm, mais l'équipage utilisa ses grenades et les mortiers du Pas du Roc pour chasser les assaillants. A l'armistice du 25 juin 1940, l'ouvrage était intact.
 Lors de la reconquête des Alpes par l'armée française en septembre 44, les allemands et italiens qui défendaient la frontière délaissèrent l'ouvrage du Fréjus pour le Pas du Roc et Arrondaz.

Copyright © www.savoie-fortifications.com 2004-2018.
Tous droits réservés.