SAVOIE-FORTIFICATIONS



  
Menu • Avant propos • Cartographie • Ouvrages • Hommes • Actu • News • Liens • Contact • Livre d'Or 

Remonter

Fort de Lestal :

    Ce fort, le plus puissant de Savoie, est implanté sur les hauteurs d'Ugine. Sa situation lui permet de battre les débouchés du Val d'Arly en amont d'Ugine, du défilé de Marlens dans la direction d'Annecy et  des débouchés de la vallée de Beaufort conjointement avec le fort du Mont et la batterie de Lançon. Il est protégé des attaques d'infanterie par le blockhaus de l'Alpettaz.

    Anciennement orthographié " l'Estal ".

Secteur : Combe de Savoie, Albertville.
Type : Fort, troisième ligne de résistance.
Altitude : 790 m.
Armement : 22 pièces longues (120L/77, 155L/77) toutes directions incluses, 2 pièces à la batterie annexe ; ce qui en fait le plus puissant ouvrage de Savoie.
Soutien : Nombreuses pièces longues et courtes des forts et batteries du barrage d'Albertville ; défense rapprochée par le blockhaus de l'Alpettaz.
Mission : Interdiction des débouchés du Val d'Arly en amont d'Ugine, du défilé de Marlens en direction d'Annecy, et du confluant de l'Arly et du doron de Beaufort en relation avec le fort du Mont et la batterie de Lançon.
Composition : Plateformes pour 22 pièces, 11 traverses, magasins et caserne en maçonnerie de 80 cm sous 2 m de terre ; magasin à poudre de 70.000 Kg. Escarpe en maçonnerie, percée d'une entrée à pont levis, défendue par 1 caponnière, 2 ailerons, et 2 coffres ; contrescarpe en terre croulante, maçonnée sur le front Est. Organisé autour d'une cour principale, 2 petites cours sur le front de gorge, 2 orillons ; principalement orienté vers l'Est (Ugine et débouchés de l'Arly).
Annexe en terre croulante ; comprenant 2 plateformes pour 2 pièces, 1 traverse enracinée.
Garnison : 603 hommes : 17 officiers, 22 sous-officiers, 564 hommes de troupe.
Eau potable : Source à proximité et récupération des eaux de pluie.
Citerne en sous-sol du front de gorge, capacité : 630.000 L, soit plus de 6 mois de réserve à effectifs complets.
Réservoir de consommation courante.
Cuisine : Cuisinière à bois/charbon.
2 fours à pain de 250 rations chacun.
Chauffage : Poëls à bois/charbon encastrés pour les locaux habitables.
Eclairage : Eclairage naturel dans la mesure du possible par les fenêtres et cheminées.
Lampes à pétrole.
Ventilation : Ventilation naturelle.
Superficie  : Environs 2 hectares.
Date de construction : 1875 - 1881.
Constructeur : MOC ; sous la direction de la chefferie de Chambéry.
Accès (d'époque) : Route militaire dédiée à l'ouvrage.
Coût : Environ 1,4 MF.
Historique : L'édification des Places de Bourg St Maurice (1890 - 1914) et Modane (1884 - 1894), puis de leur renforcement par des ouvrages Maginot (1930 - 40), entraîne le déplacement de la ligne de résistance en amont des grandes vallées. Néanmoins, les ouvrages de la Combe de Savoie sont conservés pour servir d'ultime position de résistance (3e Ligne de Résistance).

Avant guerre, le fort de Lestal sert de terrain d'entraînement et de dépôt de munitions.
En juin 1940, il est abandonné car trop éloigné du front.
Durant leur occupation de la région, les allemands délaissent également le fort de Lestal, excentré par rapport aux noeuds de communication.

Le fort de Lestal est entretenu par le Génie jusqu'à la fin des années '60 ; il est alors vendu à un particulier.

    Retour à l'ouvrage.

Copyright © www.savoie-fortifications.com 2004-2018.
Tous droits réservés.