SAVOIE-FORTIFICATIONS



  
Menu • Avant propos • Cartographie • Ouvrages • Hommes • Actu • News • Liens • Contact • Livre d'Or 

Remonter

Téléphérique Pas du Roc - Pont Nuaz :

    L'ouvrage du Pas du Roc était accessible par la route stratégique du Fréjus, ouverte en 1891. Cependant la neige interdit le passage 8 mois par an, avec un important couloir d'avalanches sous le Petit Argentier. De plus, dans sa dernière partie la route d'accès passe en pleine vue de l'ennemi. C'est pourquoi la CORF préféra adopter le transport par câbles, largement employé pour les forts Séré de Rivières, malgré sa grande vulnérabilité.

Liaison : Entre Pont Nuaz (route du Charmaix au Lavoir) et le bloc EMHT du Pas du Roc.
Type : Téléphérique fixe débrayable sans entraînement secondaire à simple câble (porteur tracteur).
Fonctions : - Montée :
    Vivres, fourrage, munitions, eau, carburant, matériel divers.
- Descente :
    Emballages vides, issues, éventuellement blessés.
Altitude : 1 794 m - 2 342 m.
Dénivelé : 548m.
Longueur suivant câble  : 1 600m environ.
Quantités à transporter :  5 tonnes par heures.
Charge utile par wagonnet : 250 Kg.
Nombre de wagonnets à lancer : 20 par heure, soit un wagonnet toutes les 180 secondes.
Lancement manuel ; embrayage automatique.
Vitesse de marche : 1,6 m par seconde ; soit 5,8 km/h.
Ecartement entre chaque wagonnet : 288m.
Nombre de wagonnets prévus : 20 wagonnets normaux pour transport du matériel,
10 wagonnets tonneaux pour transport des liquides,
1 benne à blessé.
Nombre de wagonnets en ligne : 6 coté chargé,
6 coté vide.
Entraînement : Depuis la gare supérieure ; le mécanisme est logé dans le bloc EMHT.
Moteur : Moteur principal : électrique Alsthom 22 kw, alimenté par le réseau de l'ouvrage.
Moteur de secours : diesel CLM, environs 20cv, 2 cylindres, refroidissement à eau et radiateur, démarrage à air comprimé et manivelle ; indépendant de l'usine.
Vitesse de l'arbre principal : 12,2 tours par minutes.
Diamètre du câble : 25mm ; câble porteur tracteur.
Contrepoids de tension : 16 800 Kg.
Historique :

A la déclaration de guerre italienne, le téléphérique Pas du Roc - Pont Nuaz était en service, malgré le bloc EMHT non terminé. Au soir du 21 juin 1940, il sert à l'évacuation du Cne Chanson blessé ; une heure plus tard le câble est sectionné par un obus. Il sera réparé avant la fin des hostilités.

En septembre 1944, les allemands qui occupent le Pas du Roc neutralisent le téléphérique pour parer à une attaque surprise. Aucun camp ne fera d'effort pour le remettre en état.

Après guerre, le Génie réarme le Pas du Roc, et remet en service le téléphérique. Dans les années 90, suite à l'abandon de l'ouvrage, le téléphérique est démonté ; seules les gares subsistent.

    Retour à l'ouvrage.

Copyright © www.savoie-fortifications.com 2004-2018.
Tous droits réservés.